Les difficultés du sevrage sont-elles vraiment dues à la nicotine ?

Quand un fumeur est en phase de sevrage, il constate bien souvent une irritabilité et des difficultés à maintenir dans le temps ses efforts. Parfois il arrive de lui même à arrêter définitivement le tabac, pour son plus grand bonheur et celui de ses proches.

10% des fumeurs ont réussit à arrêter de fumer au cours de ces 3 dernières années et 75% des fumeurs ont tenté d’arrêter pendant 8 jours. Seuls 3 à 5% des fumeurs qui ont essayé d’arrêter de fumer sans aucune aide réussissent à passer le cap des 12 mois.

La Haute Autorité de santé (HAS), suite à son étude sur les stratégies thérapeutiques d’aide au sevrage tabagique, affirme que la nicotine est le principal responsable de la dépendance au tabac. A ceci elle conseille d’utiliser des substituts à la nicotine et du zyban. 

Soit, mais selon l’INSERM, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, “la dépendance à la nicotine reste difficile à démontrer, il apparaît clairement que la nicotine ne résume pas la dépendance au tabac“.

Comme beaucoup de fumeurs, vous avez peut-être essayé les patchs, gommes à macher ou encore le zyban, sans réussir forcément l’arrêt du tabac. Le manque de nicotine n’est donc pas la seule raison de ces échecs.

Malgré la décision prise consciemment, il existe des facteurs psychologiques qui créent cette dépendance au tabac. En plus clair, votre inconscient bloque le sevrage car il retire un ou plusieurs bénéfices de cette dépendance au tabac. C’est à ce niveau que l’hypnose intervient comme une solution efficace.

Les études scientifiques valident l'hypnose

En 2014, une étude scientifique globale a regroupé 633 études sur l’efficacité des méthodes d’arrêt du tabac. 

Pour résumer, nous pouvons retenir que:

  • L’hypnothérapie est plus de trois fois plus efficace que les produits de substitution au tabac.
  • L’hypnose est 15 fois plus efficace que l’arrêt du tabac par la volonté.
  • La plupart des études confirment que plus de 80% des patients ont déclaré avoir cessé fumer grâce à l’hypnose et 48% ont signalé une abstinence à 12 mois après le suivi.

Pour en savoir plus : https://syntheses.univ-rennes1.fr/search-theses/notice.html?id=rennes1-ori-wf-1-8603&printable=true

Comment se libérer de la dépendance au tabac?

L’hypnose est une technique efficace dans la prise en charge de l’arrêt du tabac, à partir du moment où le patient a pris sa décision et que sa motivation est personnelle.

Il existe différentes approches en hypnose pour l’arrêt du tabac. L’hypnothérapeute va accentuer les effets négatifs de la cigarette au travers de certaines suggestions, comme par exemple en associant le tabac et les nausées.

A l’inverse la séance permettra de développer les effets bénéfiques d’une vie sans tabac. Par exemple de respirer de nouveau, de vaincre une dépendance, de se débarrasser de produits toxiques pour le corps.

Facebook
LinkedIn
Instagram